background image

Ali Tur, grand architecte de la Guadeloupe

Mai04

Ali Tur, grand architecte de la Guadeloupe

La Guadeloupe, Un peu d'histoire ! no responses

Qui est Ali Tur ?

Ali Georges Tur naît à Tunis en 1889. Il est de nationalité française (son père était un polytechnicien Cévenole et sa mère une Alsacienne).Passionné, il intègre l’école des beaux arts mais doit interrompre ses études pour partir au front en 1914. Après quatre années et une croix de guerre, il reprend ses études en 1919. Il commence alors à collectionner les mérites : deux médailles, le prix Nestor et le grand prix de la décoration de la fondation Rougevin.


Il travaille ensuite à Paris en ouvrant une agence d’architecture et participe à la reconstruction des villes et de leurs édifices après la première guerre mondiale. En 1925, il figure sur la liste des dix architectes du ministère des colonies françaises.
C’est ainsi qu’en 1928, après qu’un cyclone ait ravagé toute la Guadeloupe, la plupart des édifices communaux étant détruits, le gouverneur Tellier fait appel à son talent pour la reconstruction de l’Archipel. Il arrive en Guadeloupe en 1929. A partir de ce moment, un changement presque radical s’opère en Guadeloupe : l’architecture des maisons et des bâtisses se métamorphose.

Les empreintes d’Ali Tur en Guadeloupe

Entre 1929 et 1937, il dessine et reconstruit plusieurs bâtiments publics et privés. Son style rompt totalement avec l’architecture traditionnelle qui privilégiait le bois et la pierre. Ali Tur inclut alors dans ses oeuvres la technique moderne : le béton armé. Non seulement, le béton est plus solide mais il permet également de satisfaire l’imagination de l’architecte. Des structures nouvelles voient le jour dans l’archipel, avec les poteaux, les poutres, les hourdis agglomérés et les enduits au mortier. Renaissant de leurs ruines, la Basse-Terre comme la Grande-Terre brillent de nouveau.
Il commença par le palais du gouverneur, l’actuelle préfecture, le palais du conseil général et le palais de justice dans le chef-lieu de Basse-Terre. Un peu plus tard, autorisées à passer commande, les communes ont pu bénéficier du talent d’Ali Tur. En l’occurrence, Ali Georges Tur a construit la mairie de Pointe-Noire, d’Anse Bertrand, du Lamentin et de Baillif. Les églises de Sainte-Anne et de Baie-Mahault ainsi que les bureaux de poste de Bouillante et de Vieux-Habitants sont aussi signés Ali Tur. D’autres empreintes de l’architecte : la halle à viandes de Port-Louis, la gendarmerie de Sainte-Rose, etc…
Il a construit en tout 120 édifices en Guadeloupe jusqu’en 1937.

Laisser un commentaire

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Location de vacances Guadeloupe

Les partenaires

Recommandé par

routard
geoguide
lonely-planet
cle-vacances
gite-de-france
mich